Déclaration du Président de l’UAPM en réaction à l’attentat de Nice

C’est avec une grande tristesse que la France se réveille ce matin, lendemain de la fête nationale, découvrant l’horreur d’un nouvel attentat extrêmement meurtrier.

Nous apportons toutes nos condoléances, et soutien dans la prière aux familles éprouvées par le deuil d’un enfant, d’une épouse, d’un époux, d’un père, d’une mère, d’un frère ou d’une sœur.

Nous prions pour ceux qui sont blessés et pour ceux particulièrement dont le pronostic vital est engagé.

Que le Seigneur soit leur consolateur et leur appui.

Psaume 62:9 « En tout temps, peuples, confiez-vous en lui, épanchez votre cœur devant lui! Dieu est notre refuge.»

Les attentats meurtriers de ces derniers mois nous montrent que nous avons à faire à un ennemi sanguinaire, imprévisible, caché qui tue sans discernement des innocents dont le seul crime est de vivre.

Leurs mobiles ne peuvent pas être au service d’un Dieu qui aime les gens. Ils prennent simplement leur doctrine religieuse extrémiste comme prétexte pour assouvir leur haine par une violence inouïe.

En tant que chrétien nous devons nous tenir sur la brèche dans l’intercession et non la violence ou la recherche de vengeance. Dieu rétribuera Lui même chacun pour ses actes.

Redoublons de vigueur dans l’intercession pour les autorités, les forces de l’ordre, les services de renseignements, le personnel hospitalier, confrontés à la réalité de ces vies détruites.

Demandons grâce à notre Dieu et protection sur la France ainsi que tous les pays exposés à ces horreurs.

Que Dieu prenne pitié de la France.

 

Pasteur Serge Herrbrech

Président UAPM

 
Retour